mardi 15 janvier 2013

Bachar el-Assad remporte le Parano d'or 2013


Découvrez Miss Parano 2013
dans Parano Magazine numéro 95
C'est un nouveau numéro de prestige de Parano Magazine que nous vous proposons aujourd'hui après celui dédié à Miss Parano 2013 de la semaine dernière. Après un suspense insoutenable et des délibérations tendues, le grand vainqueur du titre le plus couru de l'année, le Parano d'or, est donc décerné pour son édition 2013 à Bachar el-Assad, un "laïque oriental atypique".

Déjà des soupçons sur les méthodes d'attribution du trophée


Voici donc le classement final des nommés au titre du Parano d'or 2013 attribué par les lecteurs de Parano Magazine que vous pourrez aussi retrouver sur cette page :
1. Bachar el-Assad (1 vote)
2. Alain Soral (42 votes)
3. Salim Laïbi ou Le Libre Penseur (6 votes)
4. Mahmoud Ahmaninejad (5 votes)
5. François Asselineau (4 votes)
6. Jean-Luc Mélenchon (3 votes)
7. (ex aequo) Thierry Meyssan, Alex Jones, et Jacques Cheminade (2 votes)
10. (ex aequo) Christine Boutin, la Rédaction de Complorama, Raël, Adolfo Ramirez (hors compétition car déjà gagnant des éditions 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012) (1 vote)
Exclu: David Icke (0 vote)

Un résultat évidemment contesté


Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'Alain Soral, triple vainqueur en titre de la Quenelle d'or, crie au complot, accusant le gouvernement sioniste mondial d'une odieuse manipulation américano-judéo-trotskiste bancaire financée par le Qatar via une Ve colonne salafiste en France car comment avec 42 votes il peut se retrouver deuxième alors que le gagnant, lui n'a remporté qu'un unique suffrage ? Salim Laïbi le (trop) libre penseur a lui aussi tenu à soutenir son leader charismatique en prouvant que lorsqu'on plie un bulletin de vote d'une manière bien précise et qu'on le met en transparence devant une lumière vive mais pas trop, on peut y distinguer le visage de Bernard-Henri Lévy. Mahmoud Ahmaninejad a quand a lui abondé dans ce sens en accusant le Mossad et François Asselineau lui a emboité le pas en montrant du doigt pendant 2 bonnes heures son stencil powerpoint où il était inscrit les lettres "CIA".

Jean-Luc Mélenchon quant à lui a traité tous les votants de "fascistes réactionnaires petits-bourgeois à la solde du Front National" tout en ne manquant pas d'accuser la rédaction de Parano Magazine ainsi que l'ensemble de la presse de vouloir déstabiliser le mouvement populaire de révolte spontané qu'il a lui même créé. Thierry Meyssan, bien que présent dans la salle croit savoir de source certaine que la cérémonie télévisée n'était en réalité que des images de synthèses créés de toutes pièces à Doha afin de tromper l'opinion.

Quant à Jacques Cheminade, il regrette que les bulletins des électeurs de Mars et de Venus ne soient pas arrivés à temps pour le dépouillage des urnes et il a menacé de créer un groupe dissident (le R-S&P) si on ne procédait pas immédiatement à un nouveau vote. Enfin, David Icke croit bien savoir que tout ce petit monde n'est en réalité que de reptiliens humanoïdes car sinon comment expliquer que personne n'ait voté pour lui.

Une cérémonie sous le signe de l'émotion


Un Parano d'or posthume a été décerné des mains de la fraichement élue Miss Parano Magazine à Mouammar Kadhafi. Les 300 000 spectateurs ont pu même visionner ce vibrant homage vidéo à ce "socialiste africain atypique".



Un gagnant pour autant au dessus du panier


Oui certes Bachar el-Assad n'a reçu qu'un seul vote, mais il s'agissait du mien, et vu qu'il s'agit de mon magazine je fais ce que je veux car je suis encore protégé par la liberté d'expression. Il n'empêche que ce titre est amplement mérité car ne l'oublions pas, c'est en Syrie qu'a été découvert un nouveau territoire vierge de la conspiration où personne n'avait mis le pied jusqu'à présent : l'utilisation de tactiques de football pour donner des instructions à ses ennemis. En effet, c'est grâce aux media syriens que nous savons avec certitude aujourd'hui que le plan de jeu du FC Barcelone n'a pas pour but de faire gagner cette équipe, mais de fournir l'itinéraire précis de livraisons d'armements aux rebelles syrien comme le démontre si brillamment la vidéo ci-dessous.



Comment encore douter lorsque tout pointe dans la même direction, alors même que les joueurs du Barca, Lionel Messi en tête, arborent tous sur leurs poitrines le nom du fournisseur : le Qatar. Émirat fantoche car selon Alain Soral, le Qatar n'est que le "tapin" des anglais, Angleterre où est né l'Empire et qui n'est qu'une officine des USA, eux même dirigés de manière occulte par complot sioniste mondial et là tout se recoupe comme le démontre le schéma ci-dessous.

Lionel Messi et le FC Barcelone : complices de la rebellion syrienne comme le prouve cette image.

Toujours incrédules ? Il aurait effectivement triché ? Pourtant même la presse "alignée" en parle : http://www.nostraberus.fr/article-bar-a-contre-bachar-le-hoax-qui-fait-fureur-102277832.html

4 commentaires:

  1. "Non" au lieu de "Nom" sur la photo de Messi, simple coïncidence ? Je ne crois pas ! Le complot mercato-sioniste visant à ne plus voir les hommes que comme un numéro comme sur les maillots des footballeurs se confirme (d'ailleurs il y a aussi un code barre sataniste sur l'étiquette de ceux ci à Décathlon, firme bien connue pour sa reptilo-compatibilité)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu sais lire les signes occultes de la franc-maçonnerie !

      Supprimer
    2. Pris la main dans le sac !

      Sinon, un grand bravo pour ce site, je connaissais un certain nombre des sujets abordés mais il y avait des perles qui m'avaient échappés (notamment les interviews de David sous titrés en français qui complètent de façon admirable son merveilleux livre.)

      Je vous décerne un reptile d'or à l'unanimité du jury.

      Ps : si vous pouviez alléger quelque peu les sécurité pour poster un commentaire ce serait pas du luxe.

      Supprimer
  2. ok i dont believe in that tell is true

    RépondreSupprimer